Mutuelle dentaire, comment la choisir ?

Afin de trouver la mutuelle dentaire adaptée à vos besoins, il est recommandé de demander conseil à votre dentiste afin qu’il vous explique tous vos besoins actuels et futurs.
Dans un second temps il s’agit de faire la liste de vos projets de confort comme l’implant esthétique qui n’entreraient pas la liste de vos besoins selon votre dentiste.
Grâce à cette liste vous pouvez utiliser le comparateur et comparer les offres en fonction de vos besoins.

Les soins peu remboursés

La sécurité sociale rembourse les soins médicaux en fonction d’un tarif conventionné attribué à chaque type de soin et d’un pourcentage de ce tarif. Bien que le pourcentage de ce tarif soit de 70% pour les soins dentaires, le tarif conventionné qui leur est fixé reste très en dessous des tarifs appliqués par les professionnels ce qui vous laisse une grosse somme à payer.
Par exemple, les soins tels que les bridges ou encore les prothèses dentaires peuvent coûter jusqu’à 1000? très facilement et même beaucoup plus dans certains cas, or le tarifs conventionné est de seulement quelques centaines d’euros, d’où l’importance d’avoir une bonne mutuelle dentaire.
Seule une mutuelle dentaire peut vous garantir d’être totalement remboursé même en cas d’opération courantes comme l’extraction de dents de sagesses qui ne sont pas entièrement prises en charge par la sécurité sociale.

Remboursement de l’orthodontie

La sécurité sociale rembourse 193,5? par semestre pour les actes d’orthodontie sur un enfant de moins de 16 ans or les tarifs appliqués par les professionnels sont plus proches des 500?, les mutuelles dentaires sont là pour rembourser le reste.
Il faut savoir que les mutuelles dentaires parlent de pourcentage de remboursement du tarif conventionné de la sécurité sociale, sachant cela, pour des frais d’orthodontie ne pas prendre une mutuelle qui rembourse en dessous de 200% du tarifs conventionné car à partir de ce seuil vous toucherez 387? tout juste de quoi amortir les 500? de la facture.
Pour les familles avec des enfants il est primordial de commencer leur traitement d’orthodontie avant leur 16 ans afin de pouvoir bénéficier de l’aide de l’assurance maladie jusqu’à la fin du traitement car passé cet âge, elle ne prend plus rien en charge.